Avant de commencer à lire cet article, n'oubliez pas de suivre les coulisses de notre startup en vous rendant ici

Qui n’aimerait pas avoir une longueur d’avance sur les nouvelles tendances de son marché ? Avoir une longueur d’avance peut signifier avoir en main une stratégie qui a déjà fait ses preuves, apporter une vague de fraîcheur et ainsi générer plus d’argent. Cependant, comment être au courant de toutes ces avancées ? C’est le sujet qu’évoque aujourd’hui Rémy en compagnie de Jordan lors de l’événement qui s’y prête bien : viva tech à Paris.

Jordan est un coach en reconversion professionnelle mais aussi compétent en création d’entreprise. Il aide les personnes à trouver leur voie et à quitter leur boîte pour créer une vie qui leur ressemble. Leur sujet de conversion en arrive très vite autour de cette question des nouvelles tendances lorsque Rémy lui demande pourquoi est-il est présent sur ce salon.

Les salons comme celui de viva tech sont ainsi une excellente solution pour « se tenir au courant et faire sa veille concurrentielle » comme l’explique Jordan. De plus, analyser les nouvelles avancées permet de répondre à un besoin précis de sa clientèle : ceux qui souhaitent connaître les nouvelles tendances de demain. C’est le cas de Jordan qui expose le cas suivant « J’ai beaucoup de personnes qui me contactent et qui voient le monde professionnel changer, les nouveaux métiers qui émergent et toute cette innovation dans leur propre domaine. »

Sur ce genre de salon, vous pouvez avoir des géants du business comme « Facebook ou encore Google » dont on sent l’enthousiasme de Rémy qui attire notre attention sur ce genre d’opportunité à ne pas rater si vous êtes entrepreneur.

Savoir être à l’écoute des nouvelles tendances n’est pas simplement pour votre savoir mais aussi une source d’inspiration. Ainsi, une entreprise qui innove dans un marché totalement différent du votre peut vous aider à penser votre business différemment. D’ailleurs « on trouve toutes sortes de boîte ici à Viva tech » insiste bien Rémy.

Enfin, la dernière question dont est posée à Jordan est la suivante « Que penses-tu de l’éco système français des start-up et d’entreprenariat aujourd’hui? »

Pour Jordan, deux points sont à soulever : « Il y a l’entrepreneuriat classique et il y a le monde des start-up. Pour ces dernières, c’est un monde très actif car il y a énormément d’incubateurs, signe de quelque chose qui est vraiment en train de se préparer. Après est-ce qu’il a plus de start-up que d’incubateurs, c’est la question dont on se pose. En tout cas ça bouge vraiment et si les entrepreneurs pouvaient un peu plus se bouger et être aussi actifs ça serait super »

Rémy précise alors « ici à Viva tech, il y a plutôt la mise en avant des start-up et ensuite seulement le grand groupe qui se cache derrière et je trouve ça vraiment génial ».

Vous pouvez retrouver Jordan sur son site osezbriller ou sur sa chaîne Youtube en cliquant ici sur laquelle il répond à la plupart des interrogations des salariés qui veulent se reconvertir pour devenir entrepreneur comme « redonner du sens à sa vie professionnelle » ou encore « 7 défis à surmonter au moment de la création d’entreprise ».

 

Nina Habault

Soucieuse d'aider les femmes à créer leur business sur internet autour de leur passion, je les aide depuis 2013 grâce à des conseils en webmarketing à réaliser ce rêve et faire d'elles les nouvelles Wonder woman du web.

A découvrir

Share This