Avant de lire cet article, obtenez mes conseils d'entrepreneurs GRATUITEMENT ici

Vous êtes actuellement salarié et un rêve obsède vos nuits : devenir votre propre patron et en finir avec la routine métro-boulot-dodo !

Quel plaisir ce serait d’avoir le pouvoir de décider, tout en assurant vos arrières financièrement, n’est-ce pas !

Un rêve ?

Bon, évidemment, si les rêves étaient en mesure de payer les factures et de remplir les estomacs, la question ne se poserait pas (et le monde serait parfait), mais vous êtes un adulte responsable, parent aussi peut-être, et vous ne pouvez pas vivre d’amour et d’eau fraîche.

Alors comment faire ? Renoncer ?

Certainement pas ! J’ai une excellente nouvelle pour vous ! LA solution qui vous permettra de goûter au plaisir de l’entreprenariat, tout en continuant d’exercer votre activité de salarié, existe.

Intrigué ? Vite, c’est quoi ? Bon, il n’y a pas trop de suspense puisque la réponse est dans le titre 😉.

salarié et ecommerçant

Le cumul ?

Eh bien, oui, il est tout à fait possible de cumuler un job de salarié et le métier d’auto-entrepreneur. Génial ! Mais concrètement, comment faire ?

Première étape : déterminer l’activité à privilégier. Et, entre nous, le e-commerce est, selon moi, le meilleur moyen d’aboutir à votre rêve d’indépendance.

Vous êtes sceptique ? Est-ce si facile de se lancer dans le commerce en ligne tout en conservant sa stabilité de rémunération ? Alors, je ne dis certainement pas que c’est facile. Ça demande même un sacré boulot, mais si vous êtes motivé, c’est totalement possible.

Voici, dans la suite de cet article, de quoi vous en convaincre.

 

Les avantages du e-commerce

 

Economique

Le saviez-vous ? En 10 ans, le chiffre d’affaires du e-commerce a été multiplié par 5 ! Eh, oui, de 16 milliards d’euros en 2007, on est passé à 81 milliards en 2017. Et au rythme où ça va, la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) prévoit de passer la barre des 100 milliards d’ici fin 2019.

Alors oui, c’est super intéressant tout ça, mais vous allez me dire que vous n’avez pas la moindre idée de ce que vous pourriez vendre sur le web. Eh bien, c’est très simple en fait, la réponse est presque TOUT.

Vous avez une passion ? Vous pratiquez une activité qui vous fait vibrer ? Vous n’êtes certainement pas le seul, vous êtes même peut-être des millions, qui sait.

Retenez d’ailleurs ce chiffre:  52,7 millions !! C’est le nombre d’internautes francophones qui vont et viennent sur la toile. Sacré potentiel, n’est-ce pas !
INTERNAUTES FRANCE

Source : journal du net.

Alors, évidemment, ils ne seront pas tous intéressés par ce que vous vendez. Mais, si vous parvenez à en attirer, ne serait-ce que quelques centaines, vous gagnerez déjà de quoi largement arrondir vos fins de mois 😉

 

Liberté d’action

Vous l’avez donc compris, le e-commerce est un très bon moyen de vous enrichir rapidement (avec du travail quand même) et durablement.

Mais ce n’est pas tout. C’est aussi une réelle opportunité de goûter à un plaisir ultime : détenir les pleins pouvoirs de décision sur votre façon de travailler. Quand, comment, où ? C’est vous qui choisissez.

Et dans la mesure, où, pour travailler dans le e-commerce, vous n’aurez besoin de rien d’autre que d’un ordinateur et d’une connexion wifi, eh, bien, ça vous facilite grandement la vie. Aucune contrainte géographique pour vous mettre des bâtons dans les roues 😊.

 

Des principes à respecter

Si vous envisagez de concrétiser ce beau projet, je ne peux que vous encourager.

Toutefois, attention ! Il y a tout de même quelques points à vérifier.

Eh, oui, sur le papier, vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur tout en restant salarié, c’est possible. Mais comme vous le savez, à toute règle son exception.

Ici, tout dépendra de votre statut et des conditions de votre contrat.

Vous êtes salarié dans le privé ?

Pas de problème. Le seul point à vérifier concerne votre contrat. Contient-il une clause d’exclusivité ?

Si c’est le cas, pas de panique, rien n’est perdu. En effet, le code du travail vous autorise pendant 1 an à exercer une deuxième activité en créant votre entreprise (plus d’infos ici).

A l’issue de ce délai, à vous de choisir !

  • Soit vous quittez votre statut de salarié pour continuer de développer votre commerce sur le net.
  • Soit, au contraire, vous abandonnez votre projet d’auto-entreprenariat pour revenir à temps complet dans votre entreprise.

L’autre point qui peut être bloquant, c’est la fameuse clause de non-concurrence.

Mais, en toute franchise, même si elle n’existe pas sur votre contrat, vous avez un devoir de loyauté envers votre entreprise en ne vous lançant pas dans une activité qui lui ferait concurrence. C’est assez logique en fait.

 

Vous êtes fonctionnaire ou agent de la fonction publique ?

C’est là que ça se complique un peu plus.

Malheureusement, vous n’avez pas toutes les cartes en main. Je ne dis pas que c’est impossible, mais il faudra obtenir l’autorisation de l’administration qui vous emploie avant de vous lancer. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site du service public.

 

Une bonne méthode à adopter

Bon, je vous propose maintenant de partager quelques conseils pour ne pas transformer votre joli rêve en affreux cauchemar.

Car, si se lancer dans le e-commerce est à coup sûr un excellent moyen de tester ses talents d’auto-entrepreneur, il va falloir travailler.

Alors, quand on est déjà salarié à côté, ça réduit nettement les possibilités d’accorder du temps à votre business. Mais pas de panique, avec le bon guide pour lancer votre boutique en ligne et en repensant votre organisation, vous devriez réussir à tout assumer. Et même avec succès !

Alors, ces fameuses astuces, en quoi ça consiste ? Voici quelques-uns de mes secrets pour gagner en efficacité (testés dans mon activité et largement approuvés) :

Repensez votre temps libre autrement

On l’a vu, l’avantage avec le e-commerce, c’est que vous pouvez travailler n’importe où et à n’importe quel instant.

Même à des moments habituellement consacrés à vos loisirs.

Vous voyez où je veux en venir ? Oui, pour créer votre site e-commerce, il va falloir piocher dans vos moments de détente et faire quelques sacrifices pour récupérer du temps.

Un exemple concret : la télévision. En France, le temps moyen passé devant le petit écran par jour est d’un peu moins de 4H. Ramenez ça sur une semaine, et ça fait quasiment 28H de perdues.

tv france

Alors, oui, c’est vrai que ça fait du bien de pouvoir souffler devant une bonne série ou un film sympa. Mais ce sont quand même de nombreuses heures qui s’envolent en fumée, non ?

Suivez mon conseil : éliminez vos rendez-vous programmés avec la TV et profitez de tout ce temps pour travailler sur votre nouvelle activité e-commerce.

Et, rassurez-vous, entre le replay, la possibilité d’enregistrement sur votre box et les vidéos à la demande, vous aurez toujours l’occasion de vous rattraper en vous octroyant quelques séances canapé bien méritées 😉.

En plus, les 2 dernières options (enregistrement et VOD) vous apportent un avantage non négligeable : zapper les publicités. Le programme de 2H00 descend tout à coup à 1H30. Et hop ! Encore 30 minutes de gagnées tous les jours 😊 !

Parce que oui, évidemment, il faut se détendre un peu quand même !

J’en viens d’ailleurs à mon point numéro 2.

N’oubliez pas de vous reposer

Si vous voulez que votre rêve se concrétise et que votre site marche, oui, c’est sûr, il va falloir fournir beaucoup d’efforts.

Alors au début, la motivation et l’adrénaline seront au rendez-vous et vous aurez envie d’aller vite. Donc vous passerez un maximum de temps sur votre projet en mettant de côté vos heures de sommeil.

C’est là que vous faites une erreur, car, à force de cumuler des nuits trop courtes, la fatigue prendra le dessus et vous serez moins efficace. Sans oublier les risques pour votre santé.

Donc, bannissez les nuits complètes à travailler et adoptez un planning équilibré (temps de travail, de détente et de sommeil).

Et prenez des vacances ! Ce n’est pas parce que vous jonglez avec 2 activités que vous devez oublier de vous détendre en famille ou entre amis.

Ce ne sont pas quelques jours à la montagne ou à la mer qui vont mettre en péril votre projet. Au contraire, vous aurez fait le plein d’énergie et vous serez doublement plus efficace à votre retour, croyez-moi ! 😉

 

L’organisation

Ça peut paraître évident sur le papier, mais en pratique, on a souvent du mal à admettre qu’on manque d’organisation.

Et pourtant, si vous prenez le temps d’analyser une journée (ou une soirée) de travail, vous constaterez que, trop souvent, les heures passent sans que vous ayez le sentiment d’avoir sérieusement avancé.

Pourquoi ? Simplement parce que, par manque de méthode, votre esprit est vite dérangé par un évènement extérieur (appel téléphonique, mails, réseaux sociaux, bruits environnants, etc.).

Pour être performant, vous devez adopter une méthode et vous y tenir. J’ai récemment rédigé un article sur le sujet. Si ça vous intéresse, voici comment j’ai réussi à gagner en efficacité.

Alors, vous voyez, créer son site e-commerce tout en conservant un minimum de sécurité financière grâce à un salaire fixe à côté, c’est possible !

Et si vous êtes vraiment motivé, que vous travaillez en adoptant la bonne méthode pour lancer votre boutique en ligne, je ne serais pas étonné que vous envisagiez par la suite de vous consacrer à 100% à votre nouvelle activité.

Parce qu’une fois que vous avez goûté à la liberté d’action qu’offre le commerce en ligne, et qu’en plus, ça vous rapporte de l’argent, tout devient plus clair : c’est ça, la vie dont vous rêviez !

Rémy Bigot

Dans le webmarketing depuis 2003, je suis passionné par l'entrepreneuriat, les startups et le web en général.
J'ai travaillé dans plusieurs agences web et je suis maintenant consultant en webmarketing indépendant. J'accompagne plusieurs entreprises dans leur réussite sur internet. Plus d'infos ici.
Suivez-moi sur Twitter @remybigot
Share This