Avant de commencer à lire cet article, n'oubliez pas de suivre les coulisses de notre startup en vous rendant ici

Les moyens de captation de trafic sur Internet sont complémentaires. Les différentes méthodes marketing permettant de faire se rencontrer en ligne une entreprise et ses clients sont autant de leviers que l’on peut activer pour développer son portefeuille. L’inbound marketing, le growth hacking et le SEO sont trois façons parmi d’autres de mener à bien cette mission. Quelles sont ces trois méthodes marketing et comment s’en servir efficacement ?

SEO : le référencement naturel

SEO est un terme anglais qui signifie Search Engine Optimization. En français, il se traduit par référencement naturel ou organique. Cette méthode de captation de trafic est principalement axée sur le contenu éditorial d’un site web.
Celui-ci doit être rédigé pour retenir l’attention du lecteur et permettre au site de se positionner sur la première page de résultats de Google sur un lot de mots-clés choisis préalablement.
Parallèlement à l’optimisation éditoriale SEO d’un site web sont produits des liens pointant vers le site en question. Ce réseau de liens est constitué à partir d’articles de blogs, d’inscription sur des annuaires, de liens obtenus en partenariat depuis des sites tiers…

L’avantage du SEO est sa performance dans la durée, un site restant positionné sur des mots-clés bien après la fin de la prestation de SEO. Les techniques SEO peuvent mises en application dans une démarche d’inbound marketing.

Plus d’infos ici.

Inbound marketing (marketing de contenu)

L’inbound marketing, appelé également marketing entrant, donne de très bons résultats dans le sens où l’entreprise qui cherche des clients leur rend déjà, en amont, un service au travers de différents moyens : tutoriels, informations générales et détaillées délivrées sous la forme d’infographies, d’articles de blog, de vidéos ou d’applications immédiatement exploitables. Les réseaux sociaux sont également utilisés dans cette démarche.

Le principe est donc le suivant : avant même de connaître son prospect, l’entreprise apporte déjà quelque chose de manière gratuite et conviviale pour mieux fidéliser sa future clientèle. Cette forme de marketing renverse la situation habituelle : c’est une méthode de prospection où le client vient de lui-même vers l’entreprise.

La production de contenu de qualité est obligatoire pour gagner la confiance de visiteurs destinés à se transformer en prospects puis en clients. Démarche marketing complète, l’inbound marketing permet de boucler une démarche commerciale de bout en bout, du contact préliminaire à la récurrence de l’achat.

Les techniques SEO sont largement employées pour parvenir à un résultat efficace.

Growth hacking : techniques marketing non conventionnelles

Le growth hacking est un ensemble de techniques marketing mis au point et fortement utilisé par les start-ups investies dans le digital. Cette approche marketing est plus considérée comme un état d’esprit que comme une véritable méthode à suivre. Le growth hacking reprend des idées marketing qui ont déjà réussi à d’autres.

C’est également une stratégie où le système D est roi : tout ce qui peut être employé à moindre coût pour collecter des clients de façon rapide est utilisé, quitte à se fâcher avec la déontologie ou même se servir de moyens plus ou moins légaux. Toutes les compétences web et marketing sont requises pour construire une démarche growth hacking avec un seul mot d’ordre : la croissance avant tout.

Plus d’infos ici.

Astuce BONUS

Faire venir du monde sur votre site, c’est bien… Les transformer en client, c’est MIEUX !
Un super outil ici pour se faire 😉

 

 

Rémy Bigot

Dans le webmarketing depuis 2003, je suis passionné par l'entrepreneuriat, les startups et le web en général.
J'ai travaillé dans plusieurs agences web et je suis maintenant consultant en webmarketing indépendant. J'accompagne plusieurs entreprises dans leur réussite sur internet. Plus d'infos ici.
Suivez-moi sur Twitter @remybigot
Share This