Avant de commencer à lire cet article, n'oubliez pas de suivre les coulisses de notre startup en vous rendant ici

J’ai créé une formation gratuite pour vous ici. Vous aurez toutes les armes pour devenir un excellent entrepreneur !

Je vous propose aujourd’hui 10 bonnes raisons de créer votre propre entreprise. Merci d’avance de vos réactions en commentaire.

Faire ce que vous aimez

Plutôt que de faire un travail que l’on apprécie pas forcément, ce qui est le cas de beaucoup de français, vous pouvez avec votre entreprise choisir un secteur et une activité qui vous plairont. Vous pourrez ainsi vous épanouir !

Travailler en accord avec ce que vous êtes

Ce point est très important. J’ai souvent été dans l’obligation de travailler contre mes principes lorsque j’étais employé, c’est terminé (les valeurs avant tout !).

La liberté, sortez de la matrice

Le film Matrix, est, je trouve, à peine exagéré. Nous vivons dans une vraie matrice, loin de la réalité globale du monde. De plus, nous sommes enfermés dans une routine. Métro, boulot, dodo. Maison, voiture, chien… Pas vous ?

Comprendre qu’une autre vie que celle qu’on vous impose est possible !

Créer notre entreprise nous permet de voir qu’un autre choix de vie est possible. Nous pouvons être différents de nos aînés, amis ou autre. Nous pouvons, si on le souhaite, choisir un autre chemin.
c’est devenu plus facile aujourd’hui qu’hier.

Vous lever le matin avec envie

Vous saurez pourquoi vous vous levez, vous travaillez pour vous ! Vous devriez être donc très motivé. En toute logique, vous devriez avoir moins de mal à vous lever (parfois un peu de mal à dormir aussi, c’est vrai !)

Donner du sens à votre vie

Vous allez pouvoir donner du sens à votre travail, et donc à votre vie. Vous aurez des objectifs clairs (c’est préférable en tout cas). Vous donnerez une vraie valeur à vos actions et à votre travail.
Pas mal non ?

J’ai créé une formation gratuite pour vous ici. Vous aurez toutes les armes pour devenir un excellent entrepreneur !

Vivre plus d’expériences intéressantes en 1 an d’entrepreneuriat qu’en 10 ans de salariat

Le fait de créer votre entreprise va vous obliger à apprendre très vite dans de nombreux domaines. Vous ne pourrez pas dire: « Ce n’est pas à moi de faire ça », en tout cas, pas au début. Vous allez ainsi apprendre énormément de choses en très peu de temps, une vraie école de la vie qui vous servira plus tard.
Même si vous devez, ensuite, revenir au salariat, cette expérience vous aura enrichit.

La fierté d’avoir réussi (ou tout du moins d’avoir essayé!)

Vous ressentirez une certaine fierté, d’avoir réussi ou tout tenté pour créer une entreprise viable et pérenne. Même si vous échouez, vous serez plus grand !
L’échec n’est pas une fin en soi, il ne vous empêche pas de recommencer dans une autre voie, ne l’oubliez jamais! L’échec ne prouve pas que vous ne réussirez pas un jour. Réussir à transformer votre métier en business !
Si vous parvenez à bien démarrer votre activité, et à la lancer convenablement, vous pourrez ensuite penser à déléguer, recruter et ainsi faire en sorte de développer de manière importante votre entreprise. Les prémices d’un très beau succès !

Choisir vos collègues de travail

Vous allez pouvoir choisir vos partenaires et accepter de ne travailler qu’avec les bons et ceux que vous appréciez vraiment. C’est rarement le cas lorsque vous êtes salarié.

C’est donc la bonne planque alors l’entrepreneuriat ?

Bien entendu, devenir entrepreneur n’est pas rose tous les jours. De nombreux problèmes peuvent survenir, comme:

  • Travailler bien plus que 35 heures par semaine (Il faudra faire en sorte de réduire ses heures au fur et à mesure pour grandir)
  • Se confronter aux joies de l’administration fiscale et sociale française (I love RSI ^^)
  • Ne pas gagner assez d’argent pour se payer convenablement (au départ, c’est souvent le cas)
  • Être plus angoissé, un salaire ne tombant pas automatiquement tous les mois
  • Se confronter au regard désapprobateur des autres (difficile quand ce sont des gens que vous aimez…)

L’expérience est ceci dit tellement enrichissante que je conseille aux gens qui ont envie d’y aller, sans hésiter !

Je donne la parole à quelques entrepreneurs qui vont nous dire pourquoi ils ont créé leur boite :

Charles Boone – Snipemail

J’ai monté ma boîte pour ne pas avoir à rendre de comptes et pouvoir choisir mes horaires, ce qui influe directement sur ma qualité de vie. En étant mon propre patron, je peux choisir mes clients et non l’inverse, ce qui fait que je travaille avec des humains et pas avec des numéros. J’ai la fierté d’avoir créé mon propre moyen de subsistance et de subvenir par moi-même à toute ma famille. Enfin, mes missions sont toujours différentes donc aucune routine, mon job c’est ma passion.

Didier Sampaolo – Didcode

J’ai créé mon entreprise parce que je voulais me sentir « à la barre », apte à prendre toutes les décisions (les bonnes mais aussi les mauvaises). Maintenant que j’ai transformé l’essai en trouvant une clientèle stable, j’ai hâte de passer au challenge suivant : l’embauche !

Olivier Jadzinski – Reseauter

J’ai créé ma société par nécessité … Eh oui malgré mes différents diplômes je n’arrivais pas à trouver un poste qui me convenait . A vrai dire, mes diplômes n’ont rien à voir avec les professions que je voulais exercer. Donc plutôt que de me lamenter, j’ai profité d’une opportunité et j’ai créé une première société qui s’est vite arrêtée, j’ai repris le salariat mais j’avais toujours l’idée de reprendre ma « liberté ». C’est ce que j’ai fait avec euKlide. ET comme j’ai une facilité à réseauter, j’ai développé rapidement mon réseau, ce qui m’a aidé ensuite à progresser.

Jérôme Hoarau – Son site perso

Pourquoi créer mon entreprise ? Pour ne pas subir la crise, prendre mon destin en main et co-construire le monde de demain. Pour avoir la pêche tous les matins Et garder le sourire même si rien n’est certain. J’entreprends pour inspirer et contribuer Pour une humanité en meilleure santé !

Amin Lamoubariki

J’ai décidé de travailler pour moi car un jour je suis tombé sur une phrase qui disait « Si le matin vous ne vous levez pas pour construire vos rêves, quelqu’un d’autre vous embauchera pour construire les siens ». A l’époque je sortais d’une école d’ingénieurs, j’aurai pu faire comme mes amis et chercher un emploi. J’ai préféré lancer mon propre business sur internet en écoutant les conseils de ceux pour qui cela marchait déjà (dont toi Rémy). Après quasiment une année de tests, d’échecs et de travail acharné, j’ai réussi à me stabiliser au dessus du pallier minimum que je m’étais fixé. Plus que l’argent, c’est vraiment le sentiment de liberté qui m’a motivé. La liberté de décider l’heure de mon réveil ou la date de mes vacances… La liberté de travailler avec les personnes que je choisi. A l’heure où j’écris ces quelques lignes, je suis en short sur ma terrasse, alors que la plupart de mes amis ne sont pas encore sortis du bureau. Aujourd’hui, le salariat est devenu inconcevable pour moi, et j’espère ne jamais devoir en avoir besoin.

Franck Bonnet – Fondateur de Communes.com

L’envie de créer, être libre de barrer sa barque comme bon me semble, au risque de faire des erreurs mais ce n’est pas grave car il est important de savoir perdre et de l’accepter pour avancer et enfin gagner. Avoir son entreprise c’est également rêver et se fixer des objectifs, la stimulation pour avancer encore et encore.

Rodrigue Hajjar –

Je ne voulais pas spécialement « créer mon entreprise » ou « devenir mon propre boss » mais plutôt donner vie à des idées qui me passionnent et travailler avec des gens que j’apprécie.

Anne – https://annetopenot.wordpress.com/

Pour me défier moi-même et voir si j’en étais capable!
pour découvrir mes forces et mes faiblesses.
pour créer un lien privilégié et direct avec mes clients
pour avoir la liberté de développer de nouvelles idées et de les mettre en place à ma manière
par gout du risque et un peu de masochisme 😉
Pour pouvoir faire partie d’un groupe de personnes ouverts, vibrants, passionnés!

Sabine – Min Sen

Avoir choisi mon sujet de prédilection.
Déployer tous les moyens possibles pour approfondir le sujet exactement comme bon me semble.
Aller en Asie voir les sites de production (dans des endroits parfois paradisiaques). Je peux aussi regarder facebook, tomber sur une photo de maison de thé originale en Hongrie ou au fin fond de l’Alaska et m’y rendre illico avec enfant en ayant bien conscience que cela sert la cause du service !
Affirmer que tout plaisir perso, comme le yoga, le Qi Gong, le karaoké et donc des cours de chant, visiter les rhumeries à l’autre bout du monde et les jardins en Toscane, acheter tous les livres qui font du bien, apprendre d’autres langues, faire du shopping pendant des heures comme quoi « tout est bon pour le business », exemples à l’infini, sont des nécessités, des priorités incontournables au bon fonctionnement du service.
Choisir avec qui je vais travailler (les clients surtout) et non pas l’inverse, envoyer valser ailleurs celui dont je trouve que le comportement n’est pas raccord avec mon éthique.
Laisser la porte ouverte à des « collaborateurs » tous plus intéressants les uns que les autres.
Prendre toutes les options possibles qui rajouteraient du plaisir au quotidien non pas du travail mais de l’engagement à soi-même. Assumer mes choix, en passant par le risque, la patience d’attendre que la sauce veuille bien prendre, pour présenter toutes les facturettes.
Ainsi pouvoir rester curieuse, ouverte, compétente, étudiante, poète, amoureuse des collaborateurs choisis, tout d’un coup ne plus avoir peur parce que j’y suis dans mon élément.
J’ai créé ma boite pour la façonner selon ce que je suis, proposer ce que j’aime être, sentir, goûter et faire.
Pour que mes défauts les plus flagrants deviennent des prétexte à m’entourer.
Pour sortir du côté « business first » ambiant.
Pour que mes envies de culture soient partagées et servent à un pot commun.

Armen – Perspective

n’avoir pas d’autre pression que celle que l’on se met soit même
être le principal voire l’unique responsable de ces réussites ou de ses échecs
modeler un quotidien qui nous ressemble vraiment
avoir des semaines où pas un jour ressemble au précédent
avoir des mois où pas une semaine ressemble à la précédente
Opérer ses propres choix stratégiques
Ne rien demander a personne …

Raphael – http://www.ladameverte.com/

J’ai créé ma société par conviction, par passion pour ce que je faisais.
Je me suis toujours senti en besoin de liberté et d’indépendance, et je suis investi d’une impérieuse envie d’écrire et de réaliser des films.
J’aime avoir mon identité propre, cohérente et conforme à ce que je suis.
Je peux placer dans ma société toutes les valeurs que j’entends défendre, qu’elles soient placées sur un plan artistique ou humain.
Et puis c’est mon jeu, mon pari, mon risque.

Vous aussi, vous voulez dire pourquoi ? Faites-le en commentaire !

J’ai créé une formation gratuite pour vous ici. Vous aurez toutes les armes pour devenir un excellent entrepreneur !

Rémy Bigot

Dans le webmarketing depuis 2003, je suis passionné par l'entrepreneuriat, les startups et le web en général.
J'ai travaillé dans plusieurs agences web et je suis maintenant consultant en webmarketing indépendant. J'accompagne plusieurs entreprises dans leur réussite sur internet. Plus d'infos ici.
Suivez-moi sur Twitter @remybigot

A découvrir

Share This