Avant de commencer à lire cet article, n'oubliez pas de suivre les coulisses de notre startup en vous rendant ici

Nouveau : Découvrez mon émission web en cliquant ici !

Je voulais partager avec vous un article de Neil Patel, un businessman américain qui a une façon de voir les choses assez incroyable. Ces articles sont souvent de petites merveilles, en voici une nouvelle preuve avec la traduction de celui-ci.
Avant toute chose : Il ne s’agit nullement d’une apologie de la drogue dans cet article (je hais toute forme de drogue). C’est juste une analogie que l’auteur a mis en avant pour faire passer ses idées.
Même si je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il dit, sa vision des choses est très intéressante,  jugez plutôt….

La drogue et l’entrepreneuriat

 

Saviez-vous que le marché de la drogue est une véritable industrie dans le monde ? (Plus de 2.5 milliards d’euros/an rien qu’en France).
Je sais ce que vous pensez, la drogue, c’est illégal et c’est une saloperie (et moi aussi!).  Même si c’est vrai, cela ne veut pas dire qu’on ne peut rien apprendre des dealers car ce n’est pas de la chance ni un hasard si leur business fonctionne.

Voici les 7 choses que vous pouvez apprendre d’un dealer de drogue pour VOTRE entreprise.

 

Ne vous reposez pas sur vos lauriers

Vous croyez que les dealers se font la guerre uniquement sur le territoire où ils sévissent ? Non, ils se battent aussi sur les produits, ils ont tous besoin de la meilleure « came ». Ils savent que c’est primordial pour eux d’avoir les bons produits. Quand vous avez un bon produit, il y a moins de travail ensuite pour le vendre. Pour votre entreprise, c’est pareil, ne prenez rien pour acquis et battez-vous pour obtenir les meilleurs produits/services. Si vous avez le meilleur produit, les gens deviendront accrocs. Si votre produit n’est pas terible, il fera illusion un temps, mais vos clients chercheront ailleurs assez rapidement.

Le bouche à oreille est le meilleur marketing

Avez-vous déjà vu un dealer de drogue faire de la publicité dans les journaux, les magazines ou à la TV ? Bien sûr que non… Et ce n’est pas seulement parce qu’ils ne veulent pas être attrapé… Ils savent surtout que le bouche à oreille est la meilleure forme de marketing. Si vous avez un produit que tout le monde adore, ils en parleront autour d’eux. Etant entrepreneur, vous allez sûrement dépenser de l’argent dans la publicité…et vous devez le faire. Mais n’oubliez pas que votre produit lui-même est un outil marketing puissant.

Les modèles « gratuits » peuvent-être très lucratifs

Croyez-vous que les web-entrepreneurs ont été les premiers à proposer un business model basé sur le gratuit ? Les dealers, eux, le faisaient avant même qu’internet existe ! Ils adorent offrir la première dose à leurs clients, car ils savent qu’ils en redemanderont ensuite. Ils sont même prêts à vous donner jusqu’à ce que vous soyez accroc, pour pouvoir commencer à faire beaucoup d’argent sur vous. Si vous voulez de nouveaux clients, considérez cette méthode. Donnez au début, puis vendez une fois que vos clients sont accrocs.

Il est préférable d’être le cerveau que les bras de votre entreprise

Préférez-vous faire la « basse » besogne ou manager des personnes qui le font pour vous ? Les dealers de drogue intelligents ne sont pas ceux dans la rue qui font le deal, ils sont plutôt le cerveau des opérations, loin de la rue. Ils s’occupent d’obtenir la drogue au meilleur prix, de la chaîne de distribution, sécurise leur affaire tout en comptant l’argent. Ils savent que ceux qui sont dans la rue prennent quasiment tous les risques. Ils préfèrent garder leurs distances et encaissez les gros bénéfices. Si vous voulez devenir riche, vous n’avez pas le temps pour les basses besognes. Vous devez plutôt déléguer et vous focaliser sur la stratégie et l’exécution de votre business. Vous pourrez toujours embaucher des gens pour faire le travail. Il est bien plus difficile de former quelqu’un pour la stratégie de votre entreprise que pour faire le boulot de base!

Vous pouvez toujours vendre plus au même client !

Les dealers essayent toujours d’en vendre plus que nécessaire au même client. Ils proposent une quantité supérieure, ou de nouveaux produits, ils n’arrêtent jamais de vendre. C’est pareil pour vous. Ce n’est parce que quelqu’un est déjà client qu’il ne va plus dépenser chez vous, au contraire. Vous pouvez obtenir plus de ventes de votre base de clients, en les questionnant sur leurs besoins par exemple. Vous pouvez aussi voir s’ils ont d’autres problèmes à régler, et les facturer pour avoir trouvé la solution. Quoique vous fassiez, rappelez-vous que les ventes additionnelles peuvent rapporter énormément d’argent.

Contrôler l’approvisionnement pour augmenter les prix

S’il y a plus de drogue sur le marché que d’acheteurs, que se passe-t-il ? Les prix vont baisser, inévitablement. La meilleure façon de contrôler les prix est de contrôler l’approvisionnement des produits. Les dealers font cela en permanence à leurs clients qui sont donc prêts à payer de plus en plus cher pour les produits. Vous pouvez faire la même chose pour votre entreprise. Par exemple, lorsque la messagerie Gmail est arrivé sur le marché, tout le monde ne pouvait pas y accéder. L’accès était tellement restreint, que certains vendait leurs invitations 50€ sur eBay. Pas mal pour un service censé être gratuit. Autre exemple, la sortie des consoles de jeux vidéo, où la rupture de stocke arrive à chaque fois, ce n’est PAS un hasard !

Il est plus facile de garder un client content que d’en trouver un nouveau

Peu importe dans quel domaine vous êtes, il est toujours difficile de trouver des clients. Les dealers font tout ce qu’ils peuvent pour garder leurs clients : produits gratuits régulièrement, accessoires, gestes commerciaux… Vous ne devez pas vous focalise uniquement sur la recherche de nouveaux clients, mais aussi et surtout de garder vos clients heureux. Si vous perdez des clients de manière importante,  réglez ce problème avant de chercher de nouveaux clients, car vous perdez beaucoup d’argent. Il faut maximiser la « durée de vie » de vos clients, c’est primordial.

Conclusion

J’espère que ce billet ne vous aura pas donné envie d’ouvrir une entreprise de vente de drogue, c’est abject, immoral et heureusement illégal. J’espère que ce billet vous aidera par contre à faire évoluer votre entreprise.

Et vous, qu’avez-vous à dire ?

Rémy Bigot

Dans le webmarketing depuis 2003, je suis passionné par l'entrepreneuriat, les startups et le web en général.
J'ai travaillé dans plusieurs agences web et je suis maintenant consultant en webmarketing indépendant. J'accompagne plusieurs entreprises dans leur réussite sur internet. Plus d'infos ici.
Suivez-moi sur Twitter @remybigot

A découvrir

Share This