Avant de commencer à lire cet article, n'oubliez pas de suivre les coulisses de notre startup en vous rendant ici

Avoir des fonds pour créer et développer son entreprise est indispensable. Après avoir investi ses propres économies, on peut se poser la question de la levée de fonds. Mais est-ce vraiment la solution pour votre business ? Notre vidéo peut vous aider dans votre réflexion.

La levée de fonds, autrement dit la recherche d’investisseurs, peut vous paraître nécessaire pour le développement de votre entreprise.
Mais attention, la levée de fonds est synonyme de CONTRAINTES, et pas des moindres. Lorsqu’on sait qu’un investisseur moyen attend un retour sur investissement multiple de 3 à 5 dans les 5 ans, il faut clairement se poser les bonnes questions avant de se lancer :

Est-ce que la levée de fonds est indispensable ? Est-ce prioritaire ?

Il faut bien travailler le business plan et réfléchir à des alternatives comme trouver un associé qui sera impliqué dans la réussite de votre projet. Il faut se concentrer sur son idée et ses compétences, puis développer une stratégie marketing pour trouver ses premiers clients.

Qui sont les investisseurs ?

On les appelle aussi Business Angels ou Capital-Risqueurs. Ils investissent dans des entreprises innovantes en création ou dans des start-up à fort potentiel de croissance. Leur objectif est la réalisation de plus-values à court terme (cinq ans).

Les avantages de la levée de fonds

Les investisseurs renforcent les fonds propres de votre entreprise et se rémunèrent sur les plus-values. Il n’y a donc pas de notion d’intérêt, de garanties personnelles ou de dettes. Cela peut être rassurant quand on débute mais…

Les contraintes de la levée de fonds

Les investisseurs réalisent une prise de participation au capital de votre société, il faudra donc leur rendre des comptes et vous aurez une moins grande autonomie dans la prise de décision.

Le niveau d’implication de l’investisseur est différent du votre car vous vivez la réalité du terrain et lui ne regardera probablement que les chiffres. Ceci peut rendre la collaboration difficile.

On oppose souvent le temps subjectif de la philosophie et le temps objectif de la science, c’est un peu comme un créateur d’entreprise et un investisseur, le deuxième regarde sa montre et ne pense qu’à court terme…

C’est sur ces dernières paroles philosophiques que je vous invite à bien réfléchir avant de céder à la tentation de la levée de fonds. La création d’une entreprise est avant tout une aventure humaine !

Bonne journée.

Stéphanie Litterst

Stéphanie Litterst

Rédactrice Web et Community Manager
Stéphanie Litterst

A découvrir

Share This