Sélectionner une page
Avant de lire cet article, obtenez mes conseils d'entrepreneurs GRATUITEMENT ici

J’accueille aujourd’hui Simon car il a une excellente étude de cas à partager avec nous !

Tout d’abord merci Remy de m’accepter sur ton blog et bien le bonjour à tes lecteurs ! Pour les présentations, je m’appelle Simon, j’ai 26 ans, j’habite en Thailande (à Chiang Mai) et j’ai créé GreenTomato il y a 2 ans. Il s’agit d’une agence SEO spécialisée dans le linkbuilding et éditrice de nombreux sites web (plus de 500). On a de nombreux sites dans le secteur du high-tech (voir une étude de cas), de la séduction et de la finance. Mais aujourd’hui, j’aimerais vous parlez d’un tout petit site thématique voyage à fort potentiel : hoteldeluxe.info . Je vais donc vous décrire les premières étapes, les premiers résultats et ma vision des futurs étapes pour rendre ce petit site plus gros et plus profitable.

Hôtel de luxe Cannes

Hôtel de luxe Cannes

Première étape : L’étude de mots clés

C’est une étape primordiale pour la réussite d’un site/blog. L’idée étant de trouver un ou plusieurs mots-clés avec des volumes décents (supérieur à 1000) et un CPC (coût par clic) adwords correct (>1$).

Pour faire son étude de mot clé voici les principaux outils :

  • Google Keyword Planner
  • Google suggest (lorsque vous commencez à taper un mot clé, UberSuggest vous donne la liste de toutes les suggestions)
  • Google related search (les requêtes associés en dessous de la position 10)
  • L’étude des mots clés de la concurrence (via les logiciels SEMrush ou KeywordSpy)
  • L’outil ultime qui fait les points précédents en 1 clic www.secockpit.fr (10 licence d’un mois à gagner et un webinaire qui sera très intéressant le 6 février en s’inscrivant ici)

  Classement par profitabilité niche

 

CPC _1$

Deuxième étape : L’analyse de la concurrence

Cette analyse peut prendre du temps. L’idée est de vérifier le nombre de domaines référents, les statistiques de majesticseo, l’autorité de Moz, l’ancienneté du site, la qualité de son contenu et de son optimisation « onsite » (dans le contenu des pages), sur tous les sites de la première page sur un mot clé donné.
Si vous voulez le faire sur vos 20 mots clés principaux cela peut prendre une journée entière.
Nous utilisons donc SECockpit qui en un clic nous donne 2 informations cruciales (une orange représentant la compétition et une verte représentant la profitabilité de la niche voir ci-dessus).
Lorsque je clique sur un mot clé, j’ai instantanément les statistiques de la page 1 ici par exemple pour « hotel strasbourg » :  CPC 4,4$ et volume exact de 14 800 recherches, la concurrence en page 1 n’est pas très forte.
Je pourrais facilement me glisser en position 4 avec quelques liens, et en position 1 sur de la requête plus longue traîne de type : « hotel de luxe strasbourg », « meilleur hotel strasbourg », « hotel centre ville strasbourg » : mots clés trouvé via SECockpit en lançant une nouvelle recherche sur « hotel strasbourg ».

Hotel strasbourg concurrence

Troisième étape : Réserver son nom de domaine et monter son wordpress

Là encore SECockpit nous permet de trouver les EMDs (des domaines avec les mots clés exacts à l’intérieur) disponibles sur tous les mots clés longue traîne. En général, je vérifie sur Alert-Domain qui est très rapide et je les réserve sur InternetBS (option whois caché gratuit) ou OVH qui sont les hébergeurs proposant les meilleurs prix. Pour monter un blog wordpress en quelques minutes, un CPanel avec Softaculous fera l’affaire (Planethoster, EuroWh, Be1host, Ex2hosting, dreamhost, hostgator, bluehost, webhostingpad, greengeeks…) puis un thème payant sur thèmeforest (on aime bien bigfeatures, axiom, gonzo,TypeGrid, lightblog) optimisé SEO (référencement naturel) et assez léger.

Quatrième étape : Acheter ou rédiger du contenu

Si vous avez du temps alors à votre clavier, sinon direction odesk ou les forums étudiants pour trouver un bon rédacteur bon marché. Concernant le nombre de mots par article j’avais tendance à prendre que du 500 mots auparavant, aujourd’hui je laisse le rédacteur libre entre 300 et 1200 mots. Un article de 100 mots peu très bien se positionné, l’idée est d’avoir du contenu soigné (images, vidéos, balises h2) et qui plait à l’internaute. La vidéo aidant souvent à augmenter le temps passé sur la page et réduire le taux de rebond, tout en envoyant un lien d’autorité vers la petite fille de Google nommé Youtube.

Cinquième étape : Envoyer du jus

De loin l’étape la plus importante pour la réussite d’un site. Dans notre cas, pour hoteldeluxe.info, j’ai opté pour la solution la plus rapide et la moins cher : le spamco (spam de commentaire : pas la plus efficace sur le long terme). Vous pouvez les faire à la main (on peut facilement en faire 6 à 10 de l’heure une fois qu’on est bien rodé avec une bonne liste) ou bien là encore « outsourcé » en prenant soin de bien briefer la personne.
Lui demander par exemple de ne faire que de l’ancre non-optimisée sur des blogs thématiques (prénom + nom + photo de profil commentaire féminin) pour obtenir le meilleur taux de validation.
On a aussi rajouté un ou 2 articles sur notre réseau. A ma grande surprise on a aussi eu la chance d’avoir 1 lien naturel « dofollow » (suivi par Google) de finance.yahoo.com et un lien pdf marrant. Cette étape est d’une grande importance. Au total, on a mis une petite centaine d’euros dans le « linking » (obtention de liens externes : backlinks) et une centaine dans le contenu, et si on veut passer à l’étape supérieur il faudra en remettre une bonne couche.

Stats mots clés

 

Sixième étape : Analyser puis monétiser

Aujourd’hui, le site rapporte une dizaine d’euros/mois sur Adsense (CPC 0,4€) avec un CTR assez faible de 0,40% (on peut largement tendre vers du 1,5% en placement des encarts adsense dans notre contenu). Nous avons mis en place quelques liens d’affiliation Agoda il y a une semaine qui n’ont rapporté pour le moment, mais qui peuvent potentiellement rapporter gros. Il suffit qu’un des internautes réserve sa semaine de vacances au « Majestic Barrière » de Cannes avec notre cookie et on fait péter le champagne ! En affiliation, il faut être patient et optimiser un maximum pour voir les premiers résultats, mais une fois la machine lancée (exemple un article qui rank sur le nom d’un hôtel de luxe à 1 000€/nuit en première position) et c’est le jackpot.

Septième étape : Optimiser pour mieux transformer

Je vous déconseille de mettre des bannières sur votre site ou des widgets d’offre en rotation (sauf si vous êtes payé au clic), cela ne transforme pas. Ce qui transforme c’est le lien texte (ou bouton) intégrer naturellement dans le texte avec un bon CTA (call to action : un bouton d’action visible et qui donne envie). Pour trouver les bons CTA vous pouvez regarder les textes des annonceurs adwords qui payent au clic et donc optimise au maximum leur texte pour la transformation.

Huitième étape : Réinvestir pour grandir

Si vous consommez vos premiers gains d’affiliation/adsense ou autres vous n’irez pas bien loin. L’idée est plutôt de réinvestir 100% de ses gains dans du contenu, du lien et des bons outils pour pouvoir atteindre un revenu intéressant. Investir dans majesticseo par exemple est le strict minimum pour un SEO. Vous pouvez aussi prendre uniquement SECockpit (qui inclut les stats Moz des concurrents en page 1+ Générateur de mots-clés + Analyse de la concurrence et profitabilité de la niche), qui peut être couplé avec l’outil SEO le plus puissant que je n’ai jamais vu (auquel j’ai accès en bêta) et qui sera lancé aux alentours de mi-mars. Je vous laisse quelques screenshots et commentaires pour jauger la puissance de l’outil.
Ceux qui s’inscrivent sur SECOCKPIT seront tenus au courant de la sortie de l’outil mi-mars, et ceux qui veulent participer au lancement en tant qu’affilié (promouvoir le meilleur outil SEO français avec une affil revshare de 30% à vie ça peut rapporter gros) peuvent s’inscrire ici.

On attend vos réactions en commentaire !

Avez-vous aimé cet article ?

Mettez-lui une note ici :

Note moyenne / 5. Nombre de votes:

Rémy Bigot

Dans le webmarketing depuis 2003, je suis passionné par l'entrepreneuriat, les startups et le web en général.
J'ai travaillé dans plusieurs agences web et je suis maintenant consultant en webmarketing indépendant. J'accompagne plusieurs entreprises dans leur réussite sur internet. Plus d'infos ici.

A découvrir