Nouveau : Doublez le CA de votre business avec l'IA ici.

L’IA dans la Finance : Une révolution équivalente au passage des machines à écrire aux traitements de texte ?

Les professions de la finance face aux nouvelles technologies

Depuis toujours, les professions de la comptabilité et de la finance ont su s’adapter aux évolutions technologiques, passant des calculatrices et feuilles de calcul à l’informatique en nuage. Aujourd’hui, l’émergence de l’intelligence artificielle générative présente de nouveaux défis et opportunités pour les étudiants en finance (nous en parlons d’ailleurs dans nos ateliers ici).

Impact de l’IA sur le marché du travail

Une étude menée par Evercore et Visionary Future a révélé que l’IA générative pourrait perturber significativement le marché du travail.

En analysant 160 millions d’emplois aux États-Unis, il apparaît que les secteurs des services, tels que le juridique et le financier, sont particulièrement vulnérables. Cependant, le remplacement total des emplois est peu probable.

L’IA générative devrait plutôt améliorer la productivité, surtout pour les postes à haute valeur ajoutée.

Défis pour les étudiants et diplômés en finance

Pour les étudiants actuels et les nouveaux diplômés, le défi sera de naviguer dans ces changements et de repérer les compétences qui seront en demande.

Les étudiants devront s’adapter et se former aux nouvelles technologies pour rester compétitifs.

L’Intégration de l’IA dans la finance

L’IA générative est rapidement intégrée dans les domaines de la finance et de la comptabilité, automatisant des tâches spécifiques.

Stuart Tait, directeur de la technologie pour la fiscalité et le droit chez KPMG UK, compare l’impact de l’IA à celui du passage des machines à écrire aux traitements de texte, soulignant les gains d’efficacité significatifs qu’elle apporte.

Opportunités et nouvelles compétences

Bien que l’IA puisse rendre certaines compétences obsolètes, elle offre également de nouvelles opportunités.

Simon Stephens de Deloitte UK souligne que l’IA permet d’automatiser la saisie de données, libérant du temps pour des tâches plus intéressantes et à plus forte valeur ajoutée. Cela permettra aux jeunes employés de s’engager plus rapidement dans des travaux complexes.

Formation et adaptation aux nouvelles technologies

Les programmes de formation financière évoluent pour inclure des compétences en IA. David Shrier de l’Imperial College Business School insiste sur la nécessité de préparer les étudiants à ce nouveau monde. Des institutions comme HEC Paris et Cambridge Judge Business School ont déjà intégré des cours techniques et des compétences en apprentissage automatique dans leurs programmes.

Importance des compétences générales

Outre les compétences techniques, les compétences générales telles que la pensée critique, le leadership et le réseautage deviennent de plus en plus importantes.

Angela Gallo de la Bayes Business School souligne que l’IA pourrait restaurer l’importance des relations clients, parfois sacrifiées par l’automatisation.

Renforcement des compétences en programmation

Gérard Despinoy de l’Essec Business School recommande aux diplômés de renforcer leurs compétences en programmation, notamment en VBA, Java, R ou Python.

Ces compétences sont essentielles pour automatiser les tâches de routine et développer de nouvelles solutions financières.

Adaptation et apprentissage continu

Andrew Harding de l’Association of International Certified Professional Accountants souligne l’importance du développement professionnel continu. Les professionnels de la comptabilité et de la finance doivent adapter leur état d’esprit pour apprendre, désapprendre et réapprendre continuellement.

Nouveaux rôles et chemins de carrière

L’intégration de l’IA crée de nouveaux rôles et opportunités de carrière. Marc Chapman de l’Essec cite des postes comme trader algorithmique et analyste financier en IA, où l’apprentissage automatique peut être utilisé pour analyser les données financières et prédire les tendances du marché.

Opportunités de croissance avec l’IA

Les avancées technologiques doivent être vues comme des opportunités de croissance. Feng Li de la Bayes Business School affirme que l’avenir appartient à ceux qui sauront utiliser l’IA pour améliorer l’efficacité de leur travail. L’IA ne remplace pas les professionnels, mais les aide à devenir des copilotes plus puissants dans leurs métiers.