Sélectionner une page

Accrochez-vous : un rapport de la firme IDC, aussi frais que votre café matinal, vient de tomber et il secoue le monde des affaires comme un bon vieux tube de rock. Apparemment, lancer des billets dans le puits sans fond de l’IA n’est plus un acte de foi, c’est devenu le nouveau sport extrême des entreprises – avec des retours sur investissement qui donnent le tournis.

Les dirigeants interrogés par IDC – oui, ces 2 100 visionnaires qui font tourner la planète business – ont vu un retour de 3,5 dollars sur chaque dollar investi en IA. Imaginez, c’est comme mettre un dollar dans une machine à sous et voir pleuvoir des pièces d’or. Ça change du tableau de bord Excel, non ?

Et pourtant, c’est pas la même chanson partout. IBM, par exemple, chante plutôt du blues avec un ROI d’à peine 5,9%. Donc, si on suit leur mélodie, l’IA serait un peu plus risquée que la roulette russe.

Maintenant, IDC a fait quelque chose d’assez malin : ils ont demandé aux gens de mettre un chiffre sur leur ROI. Pas juste un « ça marche bien » ou « bof », non, un vrai chiffre entre 2 et 5, ou plus si affinité.

Impact sur les emplois ?

La vraie nouvelle qui fait du bruit, c’est que l’IA générative a mis tout le monde d’accord. Les entreprises sont si emballées qu’elles font des coupes claires dans d’autres budgets pour nourrir leur nouvelle passion. Et on ne parle pas de petits changements : 32% des entreprises disent avoir réduit d’environ 11% leurs dépenses dans certains domaines pour faire de la place à l’IA.

Alors, quels sont les hits de l’IA qui font vibrer les entreprises ? L’amélioration de la satisfaction client, le boost de la productivité des employés et l’élargissement de la part de marché. Et IDC ne chante pas dans le vide : ils prévoient que l’IA générative ajoutera près de 10 milliards de dollars au PIB mondial sur les 10 prochaines années.

L’impact sur l’emploi devrait être massif. De nombreux jobs seront détruits, et de nouveaux créés. Difficile encore aujourd’hui de connaitre la balance exacte qui risque d’être négative.

Chiffres à retenir sur l’IA en entreprise

Pour finir sur une note qui fait swinguer, voici les statistiques intéressantes :

  • Retour sur investissement moyen de l’IA : 3,5 fois la mise.
  • 71% des entreprises utilisent déjà l’IA, 22% prévoient de le faire dans l’année.
  • Les déploiements d’IA se font en 12 mois ou moins pour 92% des cas.
  • 32% des entreprises ont réduit d’autres budgets pour investir plus en IA.
  • 62% des entreprises utilisent déjà l’IA générative, 24% prévoient d’investir dans les 24 mois.
  • 52% voient le manque de compétences comme le plus grand obstacle à l’expansion de l’IA.
  • Un accroissement moyen de 18% dans des domaines clés a été signalé grâce à l’IA.

Voilà de quoi épicé le débat. L’IA n’est pas juste un outil de plus dans la boîte à outils des entreprises – c’est le couteau suisse qui promet de tout révolutionner. Restez branchés pour voir si ces prévisions se confirment ou si elles auront la durée de vie d’un tube d’été.