Avant de commencer à lire cet article, n'oubliez pas de suivre les coulisses de notre startup en vous rendant ici

Si vous prévoyez de lancer votre start-up, la tâche la plus difficile à réaliser est sans aucun doute la constitution d’un fonds. En effet, il n’est pas souvent aisé de trouver un financement pour créer sa nouvelle entreprise. Dans tous les cas, la nature du projet et l’activité de l’entreprise déterminent généralement le choix du financement : investissement privé, subvention publique, autofinancement, levée de fonds participative…

Plusieurs solutions possibles

Comme vous pouvez le voir, il existe différentes méthodes de financer la création de son start-up. Cependant, vous ne pourrez pas forcément accéder à toutes les solutions en tant que jeune entrepreneur. Zoom sur les types de financement possibles pour une start-up.

 

Utiliser ses fonds personnels

La meilleure façon de financer son entreprise est d’utiliser son propre argent. Ceux qui ont pu économiser peuvent parfaitement l’investir dans le lancement de leur start-up. L’atout principal de ce type de financement est que l’entrepreneur n’a pas à emprunter de l’argent à une institution bancaire. Par ailleurs, cette solution présente certains risques, surtout en cas d’urgence.

Demander l’aide de ses proches

Si vous n’avez pas envie de recourir aux services d’une banque, il vous est possible d’emprunter de l’argent à vos proches. Ce crédit pourra être soumis à des intérêts. Heureusement, ceux-ci pourraient être relativement faibles.

Cependant, si votre activité n’est pas rentable et que vous êtes dans l’incapacité de payer votre dette, cela pourrait ternir votre relation. D’autre part, il leur est possible d’acquérir des actions de votre entreprise pour limiter ces risques.

Opter pour un prêt personnel

De plus en plus d’entrepreneurs préfèrent aujourd’hui le prêt personnel pour financer leur nouvelle entreprise. Les montants obtenus par le biais de ce type de crédit sont relativement faibles. Les banques ne vont pas étudier le potentiel de votre entreprise, mais plutôt votre situation financière.

Ce type de prêt est généralement facile d’accès. D’ailleurs, il est tout à faible de souscrire sa demande sur Internet.

Faire appel à des business angels

Ces dernières années, on a vu le développement des sociétés de venture capital ou Business angels. Cette solution a permis le lancement de nombreuses start-ups. Ces personnes qui sont en quête d’investissement intéressants peuvent parfaitement vous aider à financer votre entreprise.

En plus de financer votre start-up, il vous conseillera également sur la manière de gérer votre entreprise. En général, ils bénéficient de parts dans votre société.

Avoir recours à une banque

La banque est une solution de financement évidente pour les jeunes entrepreneurs, mais ce n’est pas facile pur autant. Grâce à un business plan bien rodé, vous pourrez tenter de convaincre une banque. Il se peut que vous soyez confronté à de nombreux refus, étant donné que vous ne générez pas encore de revenus.

Il n’est de plus pas possible de proposer à ces institutions bancaires des parts dans votre société. Ainsi, des garanties vous seront demandées. De plus, en optant pour une banque en ligne, vous pourrez profiter de nombreux avantages comme l’obtention d’une carte bancaire gratuite, des frais bancaires relativement faibles… Un excellent moyen pour se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat en toute quiétude.

Les autres alternatives possibles

Outre ces solutions de financement, il existe également le Crowfunding qui est permet à un organisme ou un groupe d’investir dans votre projet. Il est également possible de profiter des subventions dans certains cas de figure.

Par ailleurs, il est aussi possible de solliciter le soutien des fonds d’investissements publics. Ces fonds encouragent les investissements économiques dans certaines régions.

A vous de jouer !

Rémy Bigot

Dans le webmarketing depuis 2003, je suis passionné par l'entrepreneuriat, les startups et le web en général.
J'ai travaillé dans plusieurs agences web et je suis maintenant consultant en webmarketing indépendant. J'accompagne plusieurs entreprises dans leur réussite sur internet. Plus d'infos ici.
Suivez-moi sur Twitter @remybigot

Les derniers articles par Rémy Bigot (tout voir)

Share This