Categories Menu
Livre

Posté par le 2 janvier 2010 dans Entreprise | 2 commentaires

Les 7 réalités du lancement d’une entreprise

Je suis tombé sur un article très intéressant (même si je ne suis pas d’accord sur plusieurs points) sur les 7 réalités du lancement d’une entreprise, voici sa traduction avec mes commentaires:

  1. Une entreprise, c’est comme un grand huit.
    On a souvent une image idyllique de la création et de la gestion d’une entreprise. Ceci dit, c’est bien entendu plus comliqué et vous aurez des hauts et des bas, il faut donc vous y préparer.
    Commentaire: Je suis plutôt d’accord, il faut être prêt à recevoir des coups tout en restant positif, et ne jamais lâcher, sauf si le projet n’est plus viable.
  2. Devenir entrepreneur n’est pas plus simple que de travailler de 9h à 17h pour un employeur.
    Il ne faut pas croire que vous allez tranquillement choisir vos horaires, ce sera même plus dur que votre boulot de salarié.
    Commentaire: Plutôt vrai, mais pas toujours. Les débuts seront durement difficiles et il vous faudra beaucoup travailler.
  3. Les consommateurs vous recherchent pour résoudre leur problème.
    Soyez vraiment différents de vos concurrents, sinon, les utilisateurs ne vous suivront pas.
  4. Vous devez gagner de l’argent.
    Pensez à votre business model avant le lancement, si vous êtes sur d’avoir un Youtube ou un Google dans les cartons.
    Commentaire: C’est exact. Pensez à comment vous aller gagner de l’argent, et faites-le !
  5. Il faut donner beaucoup pour obtenir un petit peu.
    Le monde étant de plus en plus concurrentiel, il vous faudra donner beazucoup à vos clients pour espérer avoir un petit peu.
  6. La « cool attitude » est inversement proportionnel au succès (je ne suis absolument pas d’accord sur ce point)
    l’auteur explique que dans la majorité des cas, les entreprises qui réussissent ne sont pas « cool »
  7. Le temps vaut plus que l’argent
    Ecoutez les attentes de vos clients, elles valent plus que leur argent !

J’attends vos avis avec impatience!

Cher entrepreneur, j'ai écrit et publié un livre spécialement pour vous: bann-livre
 

Ecrit par

Dans le webmarketing depuis 2003, je suis passionné par l'entrepreneuriat, les startups et le web en général. J'ai travaillé dans plusieurs agences web et je suis maintenant consultant en webmarketing indépendant. J'accompagne aujourd'hui Wimi, Up&Smart et La Fée Corsetée. Plus d'infos ici. Suivez-moi sur Twitter @remybigot

2 Commentaires

  1. Je partage entièrement ton avis concernant la « cool attitude » et des entreprises tel Apple, Google ou Virgin sont là pour le prouver.

  2. Rapide mais sympa cet article.
    Je rebondis sur la « cool attitude ». Je pense qu’il ne faut différencier l’image de marque, le management, et les valeurs de l’entreprise.
    - Si l’on parle ici de valeur d’entreprise, alors oui, on peut être cool et atteindre le succès. C’est bien le cas de Google (http://blogoscoped.com/files/google-mission-wall-large.jpg).
    - Si on parle de management, là ce n’est plus la même histoire. Les salariés de Google, mais des autres entreprises citées également, peuvent en témoigner. Un objectif reste un objectif et il est hors de question d’imaginer un management décontracté alors que l’entreprise est en période de lancement, c’est à dire une délicate.
    - Enfin, si on parle d’image de marque, alors oui, là encore, on peut (on doit?) être cool et réussir. Tout n’est qu’argent à ce moment là.

Vous en pensez quoi ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>