Sélectionner une page

Avant de lire cet article, obtenez mes conseils d'entrepreneurs ou offrez-vous mon livre papier gratuit pour bien démarrer.

J’accueille aujourd’hui un ami, Jean-Baptiste Viet, responsable marketing digital chez Orange et auteur chez Eyrolles des livres YouTubeur et Marketing Vidéo.

Pendant des années, on vous a rabâché qu’il fallait filmer vos vidéos enregistrées au smartphone à l’horizontale et pas à la verticale, afin de profiter de l’espace maximale sur un écran 16/9  d’ordinateur et d’éviter ainsi l’effet bandes noires verticales, appelé aussi Vertical Video Syndrome.

Avec la prédominance de la consommation de vidéos sur smartphone (+ de 70 % du temps passé vs le desktop), ne faudrait-il pas maintenant plutôt privilégier le format vidéo verticale ? Avant de trancher à l’aveugle, analysons ensemble les principaux formats de vidéos promus sur YouTube, Facebook et Instagram, les 3 réseaux sociaux où l’on consomme le plus de vidéos sur Internet.

Sur YouTube, on regarde majoritairement des vidéos au format 16:9

Pour que votre vidéo soit vue sur YouTube, la première plateforme de consultation de vidéos au monde, vous devez absolument envoyer votre vidéo au format 16:9 (paysage) dans une résolution supérieure ou égale à 1920×1080 (1080p).

Ainsi vous garantissez à votre vidéo une expérience de visionnage optimale sur mobile, tablette et ordinateur. Sur l’application mobile ou tablette, YouTube positionnera votre vidéo en mode paysage quand vous passerez en plein écran (mobile à positionner à l’horizontale) et votre vidéo occupera tout l’espace de l’écran sur votre ordinateur.

YouTube est capable maintenant de gérer sur mobile et tablette l’affichage des vidéos en mode portrait (9:16). Vous pouvez donc aussi uploader des vidéos filmées à la verticale, mais vous offrirez une mauvaise expérience de visionnage sur les écrans d’ordinateur (30 % du temps passé) avec l’affichage de bandes blanches latérales.

Sur Facebook, il faut privilégier les vidéos carrées et sous-titrées

Pourquoi des médias 100% en ligne comme Brut, Konbini, Oh My Goal cumulent plusieurs dizaines de millions de vidéos vues sur leurs pages Facebook chaque mois ?

Parce qu’ils ont le bon format (carré), des sous-titres, et que leurs vidéos courtes et émotionnelles incitent au partage. Le format carré 1080×1080 (1 :1) permet à la vidéo d’occuper tout l’espace dans la timeline de Facebook qu’on soit sur mobile ou sur ordinateur.

Les sous-titres permettent de comprendre la vidéo dans un contexte de lecture où 85 % des vidéos vues sur Facebook sont jouées sans son. Contrairement à YouTube où il faut cliquer sur une vidéo pour la voir, les vidéos Facebook arrivent en mode push et en autoplay, avec le son désactivé par défaut.

La vidéo verticale n’est pas idéale, car tronquée en haut et en bas sur mobile par les éléments de navigation de Facebook et du mobile (hors mode plein écran) ; et elle affiche un rendu moins impactant sur PC (bande verticales).

Sur Instragram, on consulte des stories à la verticale, mais on regarde aussi des vidéos carrées dans le feed

Si vous avez monté des vidéos carrées pour Facebook, vous pourrez aussi les diffuser dans votre fil d’actualité Instagram qui privilégie aussi les photos et vidéos carrées. Il faudra veiller à avoir une durée de vidéo inférieure à 1 minute. La vidéo vous permettra d’avoir 20 % d’engagement en plus qu’une photo classique.

Les vidéos verticales trouveront toutes leurs places en story si elles font moins de 15 secondes ou sur IGTV jusqu’à 10 minutes de durée. Ne publiez pas sur ces espaces des vidéos carrées ou 16:9, cela nuirait fortement à l’expérience verticale native.

Vidéo 16:9, carrée, verticale : comment gérer tous ces formats ?

Pour résumer, vous devez publier nativement des vidéos 16:9 sur YouTube, des vidéos carrées sur Facebook et dans le fil d’actualité Instagram, des vidéos verticales en story Instagram ou sur IGTV.

Pour arriver à gérer cette multiplicité de formats, vous pouvez adopter 3 types de stratégies éditoriales :

  1. Créer une vidéo spécifique pour chaque plateforme adaptée aux formats et algorithmes du réseau social : par exemple un tutoriel long au format 16:9 pour YouTube ; une interview carrée, courte et sous-titrée pour Facebook ; des vidéos « behind the scene » verticales de 15 secondes pour les stories Instagram.
  2. Filmer une vidéo unique 16:9 et centrée sur votre sujet. Vous pourrez ensuite la couper au montage en vidéos 16:9, carrées et verticales.
  3. Retravailler votre vidéo YouTube 16:9 pour l’adapter à un format carré Facebook et Instagram en ajoutant deux bandes horizontales de titres (en haut) et sous-titres (en bas).

Pour aller plus loin, je vous invite à lire le livre « Marketing Vidéo : Communiquer comme un pro sur YouTube, Facebook et Instagram », édité par Eyrolles, que j’ai co-écris avec Max Maximus. Il est disponible en livre papier, ebook et livre audio (Audible) chez tous les bons libraires.

Plus d’infos dans cette vidéo :

Avez-vous aimé cet article ?

Mettez-lui une note ici :

Note moyenne / 5. Nombre de votes: