Connue pour son jeu de fantasy football NFT, Sorare est une startup française créée en 2018 par Nicolas Julia et Adrien Montfort. Grâce à ses levées de fonds et un nombre de fans qui ne cesse de s’accroître, l’entreprise réalise déjà un chiffre d’affaires de près de 100 millions d’euros. 

Le jeu de football Sorare

Gros plan sur cette pépite en pleine expansion et sur son jeu emblématique qui permet de gagner des cryptomonnaies !

Comment fonctionne le jeu ?

Communément appelé SO5, le football fantasy de Sorare se joue avec des cartes. Elles s’acquièrent sous forme de NFT, ces dernières sont des cartes de collection à l’effigie d’un joueur de football.

Grâce à la technologie Blockchain, ces cartes s’échangent et s’utilisent librement. Cela leur permet par ailleurs de garantir leur rareté. Les cartes Sorare ne peuvent ni être copiées ni volées.

Ainsi, concrètement, comment fonctionne le fantasy football de Sorare ?

Vous devez, dans un premier temps, composer votre équipe avec 5 cartes de votre galerie. Une équipe est constituée de :

  • 1 attaquant ;
  • 1 milieu ;
  • 1 défenseur ;
  • 1 gardien ;
  • 1 carte Extra que vous pouvez assigner au poste de votre choix (attaquant, milieu ou défenseur).

Peu importe la rareté de votre carte, un joueur ne peut être utilisé qu’à un seul poste.

Les tournois de So5 ne peuvent se dérouler que si les matchs se réalisent dans la vraie vie. Vous pouvez ainsi affronter les équipes d’autres joueurs. Les matchs se basent sur les performances réelles des joueurs.

Les cartes gagnent alors en puissance en fonction de cela. Sorare collabore avec Opta, le célèbre fournisseur de data footballistique pour récupérer les performances réelles des joueurs.

Enfin, il faut savoir que les cartes Sorare obtiennent des licences officielles de la part des clubs partenaires de la startup.

Le jeu compte 3 profils de joueurs :

  • Les joueurs qui viennent apprécier l’aspect jeu vidéo ou concrétiser leur amour du football dans l’espace virtuel ;
  • Les collectionneurs qui sont à l’affût des cartes les plus rares dans l’espoir de les voir prendre de la valeur ;
  • Les traders qui achètent et revendent les cartes dans le but de générer un profit.

La technologie particulière utilisée

Le succès du jeu Sorare repose en grande partie sur la garantie de la rareté des cartes. Cette dernière tient de la technologie utilisée : le réseau Ethereum et les NFTs.

Le réseau Ethereum au service du jeu

Pour sécuriser la propriété et ainsi permettre la vente et l’échange des cartes, le jeu Sorare utilise le réseau Blockchain Ethereum. Le choix de ce réseau témoigne de la volonté de la startup de rendre son jeu accessible et flexible. Les utilisateurs pourront ainsi librement créer des jeux et applications tierces.

Il s’agit d’un système qui permet aux utilisateurs de créer des contrats intelligents. C’est grâce à cette technologie que les cartes Sorare peuvent être limitées. Elles ne peuvent ainsi ni être copiées, modifiées ni supprimées.

C’est d’ailleurs la base du fonctionnement du jeu fantasy football.

Les cartes Sorare ont 3 niveau de rareté :

  • Unique ;
  • Super rare (10 cartes) ;
  • Rare (100 cartes).

Le niveau de rareté définit le niveau de puissance de la carte.

Pour mettre en place son réseau Ethereum, la startup décide de s’associer avec StarkWare. Ce faisant, Sorare a pour objectifs de réduire ses coûts ainsi que d’améliorer l’expérience client. Il faut savoir en effet que chaque transaction réalisée sur le réseau Ethereum coûte du gaz (la cryptomonnaie qui utilise ce réseau). Or, les utilisateurs dépensent 1% du gaz de Sorare sur Ethereum en seulement 7 jours.

Les cartes sous forme de NFTs

Les NFT ou tiens non fongibles sont une technologie qui a le vent en poupe depuis le début de l’année 2021. Les dirigeants de Sorare n’ont pourtant pas attendu sa vulgarisation pour l’utiliser. En effet, dès leurs débuts, les cartes Sorare utilisaient déjà cette technologie.

Par définition, le NFT est « un certificat de propriété d’un objet numérique ». Il peut s’agir d’un fichier, d’un dessin, d’une vidéo, d’une image… ou dans le cas de Sorare, d’une carte.

Les créateurs de la startup ont tout de suite perçu le potentiel de cette technologie. Et on connaît la suite de l’histoire : elle débouche sur ce jeu qui compte qui compte aujourd’hui 90 000 fans répartis dans plus de 150 pays !

L’un des seuls jeux de football à avoir séduit les clubs

Les cartes Sorare, à l’effigie d’un joueur de football réel, sont licenciées. Elles obtiennent alors la licence officielle des clubs, des ligues ou des fédérations nationales.

Preuve que le jeu So5 a été adoubé par les clubs, la startup a déjà signé avec plus de 140 clubs dont les plus célèbres des championnats européens comme l’Atletico Madrid,le Bayern de Munich ou encore la Juventus de Turin.

142 clubs officiels dans Sorare

En contrepartie, les clubs partenaires touchent 5 % à 15 % sur la première vente des cartes mais aussi une commission à chaque revente. Or, avec les 200 millions de ventes que la société prévoit de réaliser cette année, les clubs peuvent compter sur une source fiable de revenu.

Mais en plus de cette nouvelle manne financière, les clubs gagnent en visibilité grâce au jeu. Un partenariat gagnant-gagnant en tous points !

De même, les footballeurs eux-mêmes se laissent prendre au jeu. On parle de « plus de 50 joueurs de foot » qui jouent déjà à So5. Antoine Griezmann avait même fait sensation en déboursant 63 000 euros pour acheter une carte à l’effigie de son compatriote Kylian Mbappé.





Soutien officiel à Sorare

Les fédérations ne sont pas non plus en reste. La FFF s’est notamment laissée séduire. Désormais, il est possible de créer des cartes à l’effigie des plus grandes stars de l’équipe de France.

Notre avis sur Sorare

Ce jeu rappelle Football Manager, mais l’utilisation des cryptomonnaies plonge les joueurs dans une expérience plus immersive.

Chaque joueur doit gérer son club dans son entièreté et il existe de réelles opportunités de réaliser des plus-values sur ses joueurs.

Pour les passionnés de football et de cryptomonnaies, c’est le jeu idéal.
Nous adorons et vous offrons une carte gratuite ici.

En conclusion, Sorare a réussi son pari en combinant le football et les cryptomonnaies. Ce faisant, non seulement elle peut compter sur une niche durable mais en plus, elle peut aussi compter sur d’autres types de consommateurs comme les spéculateurs.

Autant dire que la startup a encore de beaux jours devant elle tant les perspectives d’avenir sont des plus miroitantes.