Sélectionner une page

N'oubliez pas de rejoindre le club d'entrepreneurs qui permet d'éviter de perdre du temps et de l'argent.

La France n’a aucun avenir

Ce pays est foutu

Aucune chance de réussir ici

Tu seras détruit avant même de commencer

Les taxes et l’administration te tueront en 2 semaines

Tout est trop cher !

Bla bla bla

Je suis heureux d’accueillir Romain Laventure pour cet article. J’en ai moi aussi marre de tout ce French bashing ridicule, et je voulais que nous mettions les choses aux points !

Il était une fois des français qui croyaient aux histoires de conte de fées, au pays merveilleux où on peut entreprendre facilement et sans taxes, dans un royaume fort fort lointain.

Trop compliqué d’entreprendre, trop de charges, trop de taxes, une comptabilité trop compliquée, aucune aide, un système inadapté, des banques frileuses… Mais que fait Robin des Bois ? Autant aller dans ce royaume fort fort lointain.

(Rappel : les 10 bonnes raisons de créer son entreprise)

Tout n’est pas parfait, certes !

Alors oui, tout n’est pas parfait. On est bien d’accord. Même Xavier Niel le dit (que ce n’est pas parfait) : http://objectifaquitaine.latribune.fr/business/2015-09-18/xavier-niel-plus-simple-d-entreprendre-en-france-qu-aux-etats-unis.html

Pourtant à s’y pencher de plus près…

Commençons pour les sujets qui fâchent. Comme ça, après, on ne pourra voir que des points positifs. La position voulue du verre à moitié plein.

D’après les nombreux détracteurs, la France serait ceci :

  • Hasardeuse complexité pour créer sa société : statuts, Cerfa… trop de papiers
  • Trop de taxes
  • Aucune aide publique
  • Un système comptable trop complexe
  • Un système inadapté aux PME
  • Des banques totalement hors sujet
  • Trop compliqué et trop couteux pour recruter et licencier

 

Mais ça c’était sans compter l’intervention de Marraine la Bonne Fée…

 

Passons donc aux choses sérieuses

Voilà pourquoi, pour Rémy et moi-même, la France est un paradis pour entrepreneur.
Accrochez-vous, on est parti.

Un écosystème qui n’existe que dans quelques pays

Près de 1000 incubateurs. 1000. Et pour tous les goûts. Tourisme, technologique… Et cela sur tout le territoire français !
Du portage salarial ? Par centaine.

Quand on voit également ce que l’état et Xavier Niel mettent en place en plein Paris avec le plus grand incubateur du monde plus les initiatives « French tech » dans tous le pays, whaou !

Des réseaux d’accompagnement hors du commun

Des réseaux privés d’aide, d’accompagnement et de financement (France Active, Réseau Entreprendre, ADIE, Initiative France, et bientôt le MSB ^^…), présents dans chaque département.
Des prêts à taux 0, des prêts d’honneur, des fonds privés spécialisés dans les TPE-PME… Il suffit simplement de les solliciter.

Et le plus grand drame ? Leurs services sont souvent gratuits.

La BPI, un sacré outil pour les entreprises !

Un autre réseau ? L’Etat français en a même fait une banque. UNE BANQUE. Son petit nom ?

BPI France, pour Banque Publique d’Investissement, qui inonde le marché de prêt à taux préférentiel, d’aides diverses et d’investissements par million dans différentes sociétés à travers l’ensemble du territoire. Comme quoi, il ne faut pas toujours être à Paris.

 

Des aides publiques par centaines

Des envies de croissance dans des pays étrangers ? La mission économique des ambassades de France, Ubifrance, vous accompagne et est présent dans l’ensemble des pays où nous avons des ambassades.

Mais parlons aussi des réseaux publics : les chambres de commerce, les chambres des métiers. Des professionnels qui n’attendent qu’une chose, c’est que vous passiez leur porte.

Et pour ceux qui veulent de l’accompagnement ultra-privilégié, les avocats et comptables spécialisés répondent présents.

Et Marraine la Bonne Fée vous a réservé quelques surprises : des zones avec peu de charges sociales, sans impôts sur les sociétés, sans CET… (ZRR, ZRU, Zone franche…).

On ne reproche à ces aides qu’une chose : il y en a trop et on est parfois perdu !

 

Un système social sans commune mesure

Sécurité Sociale, retraite… les temps sont durs dans de nombreux pays. Ne nous plaignons pas trop, en dépit des nombreuses réformes annoncées, nous avons quand même l’un des systèmes les plus confortables du monde.
J’entends par là des gens qui disent « oui mais le RSI ? ». Le RSI a toujours existé, mais pas forcément sous ce nom.
Bien que nous ne soyons pas favorables à ce régime (certes moins cher que la Sécu, mais on sait pourquoi aussi…), il existe des structures de sociétés qui permettent de rester au régime général, même si l’on est seul. Au moins, celui-là, on sait comment il fonctionne.
De plus, des efforts sont en cours de ce côté, avec par exemple, le fait dé réintégrer leur plateforme téléphonique en interne (ils avaient sous-traités de la pire des façons ce service).

Le statut de micro-entrepreneur, rare !

Et encore mieux, pour ceux qui veulent tester le marché avant de se lancer, vous pouvez créer une Auto-Entreprise ! Des charges uniquement sur le chiffre d’affaires réalisés. Pas de CA ? Pas de charges.

Coût d’installation : zéro. Coût de comptabilité : zéro. ZERO on vous dit.

A ce qui veulent se lancer sans risque, c’est quand même le bon plan, non ? (on vous explique les différents statuts d’entreprise ici)

Et le pôle emploi !

Et on a gardé le meilleur pour la fin : vous pouvez entreprendre en étant rémunéré par les aides au chômage.
Mais aussi entreprendre en ayant des exonérations de charges, un capital chômage versé pour amorcer votre activité, un contrat d’appui… (ACCRE, NACRE, ARCE).

Quelques preuves

Il n’en fallait pas plus pour que notre pays fasse l’objet d’éloges de la part de grands industriels américains (si, si) : à lire et à relire  pour ceux qui douteraient encore ici : http://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/021372024306-quand-des-patrons-americains-defendent-la-france-devant-fabius-1161324.php#.

Et juste pour le plaisir « Beaucoup de critiques sur la France sont injustes », dixit Leonard Levie, PDG d’American Industrial Acquisition Corporation.

A ceux qui critiquent la France et sa complexité, nous répondons : HAHAHA.

#Bisous

Rendons à César ce qui lui appartient :

« Beaucoup de critiques sur la France sont injustes » Les Echos

http://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/021372024306-quand-des-patrons-americains-defendent-la-france-devant-fabius-1161324.php#

« Royaume fort fort lointain » et diverses autres insinuations :
Dreamworks SKG et The Walt Disney Company.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Avez-vous aimé cet article ?

Mettez-lui une note ici :

Note moyenne / 5. Nombre de votes:

X